Le cachemire et vous







Le cachemire, chaud, doux et léger

 

Matière rare, le cachemire est avant tout renommé pour sa chaleur et sa légèreté. Ce paradoxe est dû à son caractère thermorégulateur. Bien qu’un habit en cachemire soit bien plus chaud qu’un pull de laine en hiver, il s’adapte à la température du corps. Il peut ainsi être porté toute l’année.

La réputation du cachemire s’est aussi faite grâce à sa douceur incomparable avec une laine ordinaire. Les articles en cachemire sont soyeux au toucher.



L’origine du cachemire

 

La production mondiale du cachemire ne représente que 0,4% de celle de la laine. C’est une étoffe précieuse dont la rareté et la grande expérience que nécessite son obtention forment des caractéristiques majeures.

La laine de cachemire provient de chèvres vivant à une altitude moyenne de 4.000 mètres sur les hauts plateaux himalayens du Ladakh et du Tibet. Aujourd’hui, la plupart de la matière première distribuée dans le monde provient de Mongolie intérieure. Le climat rude qui règne dans ces régions justifie les spécificités de la laine (-40°c en moyenne).


Du fil au produit…

 

Durant l’hiver, la chèvre se protège contre le froid grâce à son épaisse toison de laine renforcée par une fine couche de duvet. Ce dernier est à la base de la fabrication du cachemire. Au printemps, les chèvres muent naturellement.

S’en suit un processus laborieux durant lequel les poils sont séparés du duvet. Après quoi il est nécessaire de sélectionner les fils les plus doux qui proviennent du ventre et du cou. Enfin, un dernier triage les débarrasse d’éventuelles impuretés.

Après cette sélection, seuls les 20% les plus purs des fils initialement récupérés seront utilisés. Teints, puis tricotés ou tissés, ils permettent la confection d’articles vestimentaires de qualité optimale.



Entretien du cachemire

 

Matière purement naturelle, le cachemire n’est pas difficile à laver. 

Afin de conserver sa qualité il est recommandé de le laver toujours à l’eau froide, en machine ou à la main, régulièrement et avec un produit spécial laine. Aucun produit adoucissant ne doit être rajouté.

Après un essorage doux, le vêtement doit être séché à plat. Afin de garder sa souplesse, il est conseillé de ne pas l’exposer à une source directe de chaleur. Ainsi il est préférable que le repassage soit doux et sans vapeur.


Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer boutique en ligne